Rechercher
  • d.leplae.psychologue

Corps en confinement

Le confinement est une épreuve pour le corps et l'organisme, avec des répercussions sur le psychisme et sur notre énergie. Sur notre relation à nous-mêmes, et, par voie de conséquences, à autrui.

Diminution des mouvements, réduction de leur amplitude et de leur diversité, appauvrissement des expériences sensorielles, visuelles, olfactives, kinesthésiques...

Avec la restriction de l'accès à l'espace extérieur, le vécu corporel s'atrophie et le risque est grand que notre espace interne, psychique, imaginaire, s'assèche également... et notre moral, notre créativité avec...

C'est peut-être alors le moment d'écouter notre corps, nos ressentis et nos sensations. Une sorte de régression, oui, peut-être... Et pourquoi pas après tout ? Ce confinement n'est-il pas l'écho d'autres régressions passées...?

Alors, laissez de côté la pensée et l'intellect.

Réinvestissez vos sens : l'ouïe, l'odorat, la vue, le toucher, le goût... le printemps est une merveille pour cela !

Et collectez toutes ces vécus sensoriels, aussi simples soient-ils, dans un carnet des "ptits bonheurs" qui deviendra peut-être

, qui sait, un recueil de poésies... 😊



5 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now